politique

La politique est régie aujourd'hui par la finance, c'est un cliché. D'où ces deux symboles, Marianne et la Liberté, vibrant au nom des grandes marques de luxe, Marianne qui, par ailleurs, est fatiguée de faire la pute des candidats lors des appels au vote, alors que la parité est bien loin d'être effective. Sur le perron de l'Elysée, même si la présidence actuelle a placé ses dames, on peut soupçonner que, en coulisses, sévit encore la bonne vieille fumisterie machiste qui consiste à nier que la femme possède un cerveau en état de marche. Et l'inextinguible soif de pouvoir des politiques constamment en campagne, le nez sur le sondage, l'oeil dans l'urne.


Cliquez sur un visuel et vous pouvez naviguer avec les flèches du visuel ou du clavier